Sissoko et Salah
 

Dans une finale de Ligue des champions longtemps fermée entre Liverpool et Tottenham (2-0), peu d'individualités se sont illustrées ce samedi à Madrid. Mais difficile de ne pas mentionner la main fatale de Moussa Sissoko côté Spurs et la fin de match parfaite d'Alisson à Liverpool.

 

Votre opinion

Postez un commentaire