Tunisie: le sélectionneur reconnaît la tactique de la fausse blessure pour rompre le jeûne du ramadan

Nabil Maâloul
 

Le sélectionneur de la Tunisie a reconnu que son gardien avait simulé une blessure à deux reprises contre le Portugal et la Turquie. Le but ? Permettre à l'équipe de rompre le jeûne du ramadan.

 

Votre opinion

Postez un commentaire