Un amateur de foot sur trois reconnaît tenir des propos homophobes devant un match

Mis à jour le
Image d'illustration
 

Une étude menée par l'institut Ipsos et l'association Foot Ensemble révèle que l'homosexualité est majoritairement acceptée dans le milieu du foot. Les mots "pédé", "tarlouze" ou "tapette" sont toutefois souvent banalisés par les amateurs de foot.

Inscrivez-vous à la Newsletter Football

Newsletter Football

Votre opinion

Postez un commentaire