Il y a penalty et… penalty. Jeudi, en quarts de finale de la Coupe d’Asie, Omar Abdulrahman (Emirats arabes unis) et Keisuke Honda (Japon) ont opté pour deux approches différentes lors de la séance de tirs au but.

">
Une panenka d’une rare finesse en Coupe d’Asie
 

Il y a penalty et… penalty. Jeudi, en quarts de finale de la Coupe d’Asie, Omar Abdulrahman (Emirats arabes unis) et Keisuke Honda (Japon) ont opté pour deux approches différentes lors de la séance de tirs au but.

 

Votre opinion

Postez un commentaire