Ronael Pierre-Gabriel (Saint-Etienne)
 

Une étude scientifique réalisée par une université écossaise démontre que le jeu de tête au foot peut avoir un impact significatif sur les fonctions de la mémoire et du cerveau.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • DireToutHaut
    DireToutHaut     

    Inutile de les interdire, il n'y a déjà plus grand chose à sauver...

  • DireToutHaut
    DireToutHaut     

    Inutile de les interdire, il n'y a déjà plus grand chose à sauver...

Votre réponse
Postez un commentaire