Frank Leboeuf dans Le Vestiaire
 

Il y avait souvent, mais pas tout le temps une super ambiance dans la grande équipe de France de 1998.

 

Votre opinion

Postez un commentaire