La chapelle ardente pour Reyes
 

Des proches de José Antonio Reyes à ses ex-coéquipiers, ils étaient très nombreux ce dimanche au stade Ramon Sanchez-Pizjuan de Séville pour dire un dernier adieu à l’attaquant espagnol, décédé samedi dans un accident de la route. Avant cette cérémonie très émouvante dans une chapelle ardente, l’ancien gardien de but espagnol Santiago Canizares avait créé une polémique sur les réseaux sociaux en critiquant l’attitude de l’ancien Gunner au volant.

 

Votre opinion

Postez un commentaire