38e du British Open, Thomas Levet n’a pas caché son admiration pour l’Américain Tom Watson, 2e de l’épreuve et battu en prolongations par son compatriote Stewart Cink.

 

Votre opinion

Postez un commentaire