RMC Sport

Sécurité des JO de Londres : des militaires à la rescousse

La société de sécurité G4S n'a pas été capable de fournir le contingent prévu de gardiens pour les Jeux olympiques de Londres, obligeant l'armée à déployer à la dernière minute 3.500 hommes supplémentaires.

L'entreprise devait fournir 10.400 gardes pendant les JO mais elle a reconnu piteusement ce jeudi, à deux semaines du début des Jeux, qu'elle avait rencontré "quelques difficultés en matière de recrutement de personnel", obligeant l'armée à revoir à la hausse son dispositif.