Le président de la Fédération Française d’Athlétisme, Bernard Amsalem, estime que Julie Coulaud, contrôlée positive à la testostérone, n’a eu, finalement… que ce qu’elle méritait.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • onpeycroir
    onpeycroir     

    A quand les suspensions à vie pour les tricheurs qui ne sont que des voleurs ?
    (ils volent ceux qui ne se dopent pas)
    A quand les suspensions pour les entraîneurs afin de les inciter à ouvrir les yeux sur les performances anormalement bonnes de leurs "poulains" ? (et je ne parle pas de ceux qui aident au dopage)
    A quand des fédérations sportives exemplaires qui ne protégeront plus leurs sportifs tricheurs ?
    A quand des fédérations qui seront moins sûres de la probité de leurs sportifs parce qu'ils "rapportent" des médailles ?
    A quand une réelle volonté d'éradiquer le dopage ?
    Quand je vois les excuses "bidon" pour expliquer les prises de dopage : "je traversais une passe difficile et pour m'aider à revenir, je suis allé sur internet acheter des compléments alimentaires pour m'aider. Mais surtout pas pour me doper ; et zut, il y avait un produit interdit non écrit sur la boîte ; "*" d'internet !!!
    Sans rire maintenant, on a tellement jeté l'opprobre sur les sportifs chinois qui se sont dopés quasiment impunément pendant des années. Et que semble faire la Chine ? Elle semble vouloir faire la chasse au dopage avec ses suspensions à vie de certains sportifs (bien sûr attention à l'arbre qui cache la forêt). Alors nous les donneurs de leçons de la lutte contre le dopage, que faisons-nous ?

Votre réponse
Postez un commentaire