Mis à jour le

Alors que le dopage en Russie préoccupe actuellement les hautes instances du CIO, la biathlète française Sandrine Bailly espère qu’il n’y aura pas de problème à Vancouver.

 

Votre opinion

Postez un commentaire