Mis à jour le

A un mois du début des Jeux, le porte-drapeau de la délégation française Tony Estanguet est impatient d’être à Pékin.

 

Votre opinion

Postez un commentaire