JO 2016 : Lavillenie se compare à Jesse Owens en 1936… puis s’excuse
 

Après avoir décroché la médaille d’argent du saut à la perche derrière le Brésilien Thiago Braz, Renaud Lavillenie s’en est pris dans tous les médias au public hostile à son égard. Sur Canal +, le Clermontois s’est laissé aller à comparer le public à celui du stade olympique de Berlin conspuant Jesse Owens en 1936.

 

Votre opinion

Postez un commentaire