Et si les JO de Sydney n’avaient pas de championne du 100 mètres ?

Mis à jour le

Face à la possibilité de voir la Grecque Ekaterina Thanou, contrôlée positive en 2004, récupérer la médaille d’or du 100 mètres de Marion Jones en 2000, le CIO pourrait bien ne pas décerner d’or olympique à l’épreuve du sprint féminin.

 

Votre opinion

Postez un commentaire