× RMC Sport
Découvrez l'application
RMC Sport
INSTALLER

Paris JO 2024 - Lapasset : "Pas de surcharge fiscale pour les Parisiens et les Franciliens"

Paris JO 2024 - Lapasset : "Pas de surcharge fiscale pour les Parisiens et les Franciliens"
 

Bernard Lapasset, le co-président du comité de Paris 2024, était l’invité de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi sur RMC. L’occasion de faire le point sur le dossier de candidature, dont une partie a été envoyée au CIO.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Glochide
    Glochide     

    Il peut même dire qu'on fera des bénéfices , à nous prendre pour des tarés autant y aller jusqu'à la moelle .....

  • Rivesaltes
    Rivesaltes     

    Un soutien-gorge: il promet mais ne tient pas.

  • strikler
    strikler     

    la facture finale sera comme la campagne 2012 de Sarkozy une explosion de pognon ....

  • strikler
    strikler     

    c'est les migrants qui vont payer ????

  • J Ripleure
    J Ripleure     

    Monsieur Lapasset, il n’y a pas beaucoup de Français pour le croire : « C’est un projet pour partager, s’unifier. » Partager… la dette et s’unifier… vers le bas…

    Non merci !

  • coincoin
    coincoin     

    60 millions... on peut raisonnablement estimer qu'en 2024 on sera proches du milliard. Et les grands groupes de T.P. se seront bien gobergés.

  • Fanchon
    Fanchon     

    Lapasset il parle comme un technocrate qu' il est . Il devrait lui aussi laisser la place mais elle est bonne .....

  • sortilege
    sortilege     

    il ne prend aucun risque , qui se rappellera de ça en 2024 !!!!!!!! malgré tout un petit mensonge ça fait toujours plaisir pour ceux qu'il prend pour des jambons !!!!!!!

  • consolideur24
    consolideur24     

    On dit toujours ça ... avant !!!

    Après, on trouve des excuses mais le contribuable paie quand même ...

  • boulette34
    boulette34     

    je n'en crois pas un mot , nous connaissons tous les moyens détournés pour faire payer un impôt , exemple avec le gouvernement qui dit stop aux augmentation des impôts d'un coté , et qui gèle les subventions aux communes de l'autre pour un résultat direct des augmentations des impôts locaux et foncier

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire