rmcsport

Banderoles homophobes : "Il y a d'autres solutions que l'arrêt des matches" affirme Giroud

C'est l'un des chevaux de bataille du gouvernement et par extension de la Ligue. Les rencontres arrêtées en raison de chants ou banderoles à caractère homophobe. Interrogé sur ce thème d'actualité, Olivier Giroud estime que ces derniers n'ont pas leur place dans un stade de foot au même titre que le racisme. Même si la solution d'arrêter les matches n'est peut-être pas la meilleure.

Mise en ligne le 04/09/2019

Sur le même sujet