rmcsport

"En un quart de seconde, on passe du rêve à quelque chose d'horrible" : la tristesse de l'ex-patron d'Hubert après son décès

C'est évidemment l'information du week-end sur le circuit de Belgique. Alors que les pilotes de F1 vont s'affronter ce dimanche après-midi sur le circuit de Spa-Francorchamps, le décès d'Anthoine Hubert en F2 est venu rappeler que ce sport était aussi spectaculaire que dangereux même si les accidents très graves sont de moins en moins fréquents. Cette nouvelle a choqué tout le paddock. À commencer par les dirigeants d'Art Grand Prix et Alfa Romeo, ex-écurie du pilote français mort à 22 ans.

Mise en ligne le 01/09/2019

Sur le même sujet