rmcsport

Entre instabilité financière et déficit d'intérêt, le président de la Fédération française de lutte tire la sonnette d'alarme

Un an et demi après les Mondiaux de lutte en France, la Fédération française de lutte peine à retrouver une certaine stabilité, entre retombées financières négatives et une stagnation concernant le nombre de licenciés. Elle espère relever la tête mais s'inquiète à l'approche de Paris 2024.

Mise en ligne le 24/12/2018

Sur le même sujet