Mis à jour le
Agnel, des larmes aux rires
 

Catastrophique le matin en séries du 200m nage libre, Yannick Agnel a été le héros d’un relais 4x100 tricolore sacré champion du monde lors des mondiaux en petit bassin de Dubaï ce mercredi. Retour sur la folle journée du petit prince de la natation française.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • monq
    monq     

    Vous représentez fiérement notre nation. Dans ces moments difficiles, où des gens souffrent de ne pas avoir tout ce qu'ils veulent par manque de moyens, vous montrez simplement quel'on peut se battre aves sa hargne, sa volonté et son coeur. Merci et encore plein de médailles avant Londres 2012.

  • Parismatch
    Parismatch     

    Je suis tout à fait d'accord avec vous.
    En France, on a la fâcheuse tendance à croire qu'un gars qui gagne, c'est quelqu'un qui doit tout le temps gagner ou sinon c'est un boulet... Ce n'est même pas une exagération...C'est la France...
    Des erreurs, ça arrive à tout le monde (cela s'appelle l'expérience) et surtout à cet âge...
    En tout cas, allez les bleus!

  • passigali
    passigali     

    Une course ratée, ça arrive et preuve qu'il a du caractère il ne s'est pas loupé au relai où il a fait une belle remontée. Ce garçon a beaucoup de talent et fait preuve de grande maturité pour son âge. Bravo à toute l'équipe du relai

  • AGNEL
    AGNEL     

    Je ne comprends pas comment on peut à ce point encenser quelqu'un puis le descendre en flèche au moindre faux-pas. Yannick est jeune, il a 18 ans, et faire des erreurs de jeunesse lors de ses premières fois, c'est donné à tout le monde. Est-ce que les premières fois de chacun d'entre nous ont été des succès? Non.

    Alors certes le matin, il se troue, il passe complètement à travers et il mérite de se prendre un souflon justifié de la part de Pellerin, mais le soir il offre l'Or mondial à la France. A 18 ans, y'a pire comme zéro...

    Et bravo à tous les français du relaislaissons-le grandir un peu !

Votre réponse
Postez un commentaire