Mis à jour le
À LA RENCONTRE DE DOMINIK CORDEAU
 

Titulaire de trois victoires d’étape, l’homme-orchestre du Sud-Ouest (il drive les chevaux qu’il entraîne) semble bien armé pour jouer les trouble-fête dans la Casaq Ligue 2012-2013 et mener la vie dure aux catch-drivers. Passant l’essentiel de son temps au volant (100.000 kms/an) lorsqu’il n’est pas au sulky, le mentor de Galopin du Ravary évoque, lors d’un énième trajet Champagné St Hilaire (Vienne)-Paris, son métier, les temps forts de sa carrière et ses ambitions dans le Championnat de France des drivers. Auto-portrait d’un « jeune professionnel » de 53 ans.

 

Votre opinion

Postez un commentaire