Mis à jour le
Grégory Benoist, portrait en chiffres
 

Auteur d’un dernier trimestre 2012 spectaculaire, il n’avait pas caché ses intentions à la fin de l’automne : « Si je peux taquiner les habituels ténors de la Casaq Ligue, je ne m’en priverais pas. » Le malicieux pilote de Gérard Augustin-Normand a fait beaucoup mieux que cela, ne cédant sa place de leader qu’à l’occasion de l’avant-dernière étape du Challenge (1). A 30 ans, il réalise cette année la meilleure performance de sa carrière dans le Championnat de France des Jockeys. Une performance qui témoigne de son ascension progressive au sein de la hiérarchie des jockeys français. Car, non content de briller dans les événements, le pilote installé à Chantilly a aussi enrichi sa collection de Groupes cette année (6 Groupe 3, 1 Groupe 2 acquis cette saison).

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire