Simone Biles avec ses cinq médailles d'or remportées lors des Mondiaux de Stuttgart
 

Comme prévu, Simone Biles a été la grande star des championnats du monde de gymnastique artistique, qui ont pris fin ce dimanche à Stuttgart (Allemagne). Cinq fois titrées, dont quatre sacres individuels, l’Américaine a porté à vingt-cinq son nombre de médailles planétaires, nouveau record tous sexes confondus. Meilleure gymnaste de l’histoire, même s’il faudra enfoncer le clou aux Jeux de Tokyo en 2020, la puce US convoque désormais les comparaisons avec les plus grands noms de l’histoire du sport. Où elle a toute sa place. 

 

Votre opinion

Postez un commentaire