Dopage: pourquoi la Russie est menacée de suspension pour quatre ans

La Russie risque gros
 

Verra-t-on le drapeau russe aux Jeux de Tokyo l’an prochain ? Rien n’est moins sûr. La Russie risque gros lors du prochain comité exécutif de l’Agence mondiale antidopage, le 9 décembre. Une mise au ban du monde sportif pour quatre ans a été suggérée par un organe indépendant, le CRC, à la suite de la disparition de contrôles antidopage au laboratoire de Moscou en janvier dernier.

 

Votre opinion

Postez un commentaire