Dopage : quatre ans de suspension pour les tricheurs
 

Entré en vigueur ce jeudi, le nouveau Code mondial antidopage prévoit des suspensions alourdies pour les athlètes contrôlés positifs. Pour ceux qui reconnaitront leur faute ou qui collaboreront avec l’Agence mondiale antidopage (AMA), ces sanctions pourront toutefois être revues à la baisse.

 

Votre opinion

Postez un commentaire