Bernard Amsalem
 

Au micro de BFM TV, Bernard Amsalem, président de la Fédération française d'athlétisme et vice-président du Comité national olympique et sportif (CNOSF) a vivement critiqué la décision du Comité internationale olympique (CIO) de ne pas suspendre la Russie en dépit du rapport McLaren, dénonçant un « dopage d’État » entre 2011 et 2015.

 

Votre opinion

Postez un commentaire