Lisa Hütthaler, triathlète autrichienne suspendue pour dopage, a reconnu les faits et dénoncé ses fournisseurs, dont l’ancien manager du cycliste Bernard Kohl.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • skipy ironman
    skipy ironman     

    je ne sais pas si il y a du dopage dans le triathlon mais je suppose que oui au vu des performances de ces triathletes de haut niveau.en ce qui me concerne j'ai termine l'ironman de nice dimanche 28juin en m'entrainant environ entre 10 et 15heures par semaine depuis debut janvier.je suis arrive au bout de l'epreuve en 13H40.en m'entrainant entre midi et 13heures ou tard le soir apres le boulot et apres avoir fait faire leurs devoirs a mes 2 enfants et j'avoue que ce n'a pas ete facile car j'ai ete a fond pendant 6 mois pas trop le temps de se reposer.mais j'ai eu l'immense satisfaction d'avoir realiser un reve en passant la ligne d'arrivee avec le sourire au levres malgre la souffrance.le public etait encore la pour feliciter les arrivants tardifs comme moi.moi je ne me suis dope que au miel et a la confiture comme j'aime a le repeter .ces triathletes professionnels supportent des charges de travail enormes soit environ 30km de natation 700km de velo et 120km de course a pied par semaine et je suppose que l'organisme a besoin d'un coup de fouet pour supporter autant de souffrances. la grande majorite doit etre clean et doit respecter une certaine ethique mais quelques uns doivent etre un peu "border line". bon l'annee prochaine je retente l'aventure et vais essayer de passer sous la barre des 13heures avec l'experience je sais ou j'ai perdu du temps et ou je peux en gagner. pour les amateurs comme moi le triathlon est avant tout un mode de vie.... aloha a tous

Votre réponse
Postez un commentaire