RMC Sport

Jef Pérès : ‘Faisons preuve d’indulgence avec Evra’

Il y a un truc qui s’appelle le pardon. Patrice Evra avait, avant l’épisode de Knysna, un casier ‘judiciaire’ vierge. C’était l(un des joueurs les plus sympathiques, abordables et cohérents de l’ère Domenech. Pour ces raisons, il faut selon moi accorder une 2ème chance à ce garçon. C’est peut-être un peu dur de le larguer sur la route comme ça…Depuis la Coupe du Monde, il morfle, et il morfle beaucoup plus que d’autres…Je comprends la réaction épidermique de Lilian Thuram juste après l’élimination des Bleus à la Coupe du Monde, mais le contexte actuel avec la victoire en Bosnie nous pousse désormais à plus d’indulgence, a fortiori pour un joueur de cette valeur.