Alors que la France profitait d’un week-end sous la douceur printanière, entre samedi 16 et dimanche 17 mai Didier Stein avalait les kilomètres sur son tapis roulant. A l’issue d’un marathon (c’est le cas de le dire !) d’un jour, l’ultra-trailer a fait tomber deux records sur tapis de course (en 12 et 24h).

">
Didier Stein
 

Alors que la France profitait d’un week-end sous la douceur printanière, entre samedi 16 et dimanche 17 mai Didier Stein avalait les kilomètres sur son tapis roulant. A l’issue d’un marathon (c’est le cas de le dire !) d’un jour, l’ultra-trailer a fait tomber deux records sur tapis de course (en 12 et 24h).

 

Votre opinion

Postez un commentaire