Mis à jour le
Boston encore sous le choc
 

Alors qu’elle venait de franchir la ligne depuis quelques minutes, Nina, 39 ans, a été témoin des deux explosions qui ont frappé le marathon de Boston. Pour RMC Running, cette Française raconte la tragédie de l’intérieur. Et pointe du doigt la sécurité, quasi inexistante selon elle.

 

Votre opinion

Postez un commentaire