× RMC Sport
Découvrez l'application
RMC Sport
INSTALLER

Grand bonhomme du match contre l’Afrique du Sud, Fabien Barcella a subi comme ses partenaires la puissance de la Nouvelle-Zélande (39-12), samedi. Le pilier de Biarritz reconnaît la nette supériorité de leurs adversaires du soir.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • le phoceen
    le phoceen     

    Tu as raison ziram mais en meme temps si ce XV de France était capable de constance ils auraient surement gagné le tournoi des 6 Nations.

    Mais voilà, c'est un mal français j'ai l'impression. Si tu te souviens du tournoi des 6 Nations on voit que l'EDF fait chuter le Pays de Gallois (alors invaincu) et puis une semaine aprés ils se prennent une décullotée contre l'Angleterre.

    Bref c'est comme ça, surement un pb de mental!

    En ce moment, la seule équipe capable de rivaliser avec l'hémisphère sud c'est l'Irlande qui a aussi battu les Bocks et qui a fait match nul contre les Australiens. Bref c'est impressionnant pour un petit pays comme l'Irlande.

  • ziram
    ziram     

    Mais vous ne me ferez pas croire que le pack français est entré sur le terrain dans les memes dispositions d'esprit que celles affichées contre les BOKS! la vérité c'est que le xv de france a beaucoup de mal à assurer ,dans la continuité deux"gros" matchs de suite! on l'a encore vu ,l'été dernier, en nelle zélande puis en australie

  • Mépuzin
    Mépuzin     

    Tout à fait d'accord avec cette analyse, les Français sont simplement tombés sur plus fort qu'eux, mais non pas à rougir de cette défaite, car il n'ont jamais semblé céder au découragement et ils se sont battus jusqu'au bout

Votre réponse
Postez un commentaire