Brunel : « On aime cette adrénaline »

A l’issue du succès de Perpignan au Racing Metro (18-14), l’entraîneur catalan Jaccques Brunel préférait rigoler de la tendance de ses joueurs à se faire peur en fin de match.

 

Votre opinion

Postez un commentaire