Propulsé arrière pour cette rencontre, Damien Traille adresse un pied de nez à tout ceux qui voyaient déjà la France éliminée.

 

Votre opinion

Postez un commentaire