Entre Perpignan, premier de la phase de poule et un Stade Français qui reste sur plusieurs contre–performances, l’écart n’est peut–être pas aussi grand que l’on peut le penser.

 

Votre opinion

Postez un commentaire