Bernard Laporte
 

Bernard Laporte, soupçonné de favoritisme envers le club de Montpellier, a "dit ce qu'(il) avait à dire" aux inspecteurs du ministère de la Jeunesse des Sports venus l'entendre jeudi, a déclaré le président de la Fédération française de rugby (FFR).

 

Votre opinion

Postez un commentaire