Mis à jour le

Les deux filles de Marc Cécillon, Céline et Angélique, ont témoigné mardi devant la cour d'assises d'appel du Gard, chargée de rejuger l'ancien rugbyman qui a tué leur mère en 2004.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • commedanslesetoiles
    commedanslesetoiles     

    Qu'il soit docteur,juge,président,sportif,chanteur,écrivain...ça reste un homme qui a enlevé la vie d'une femme.Il a tué la mère de ses enfants.Qui est t-il pour prendre le pouvoir d'ôter la vie de quelqu'un?Il ne prendra pas beaucoup vu la justice de ce pays.C'est un criminel,même si ça devient "banal" de tuer les femmes.

  • hedre
    hedre     

    Et encore un criminel sur lequel on trouve le moyen de pleurer. Et uniquement parce-qu'il est connu.

  • NINON38
    NINON38     

    Je suis tout à fais d'accord,il ne rejouera jamais au rugby.Pour moi il restera tout même un MONSIEUR,je le connais trés bien......Tout ce que je lui souhaite c'est beaucoup de courage,qu'il sage aussi qu'il n'est pas seul.
    Je sais quand sortant ces soeurs et sa fille seront là pour lui.....
    Allez MARCO

  • xvtoulon@hotmail.fr
    xvtoulon@hotmail.fr     

    un verre de trop, une contrariété et peut etre une accumulation de choses diverses, tu n'est pas sur de ne pas faire une connerie. prend l'exemple de Bertrand Canta,lui 4 ans et il remonte sur les planches,que M Cecillon ne rejoueras jamais au rugby.Je ne lui cherche pas d'excuses mais il faut savoir pardonner meme si c'est très diffile et douleureux pour les proches.Salutations

  • xv toulon
    xv toulon     

    super joueur qui a marqué les esprits.il a pété les plombs comme on dit.Personne ne sera jamais ce qui lui est passé dans la tete ce jour là.c'est dur pour toute cette famille certainemant. pour sa défense, d'autres aussi ont commis l'irréparable et ont fait bien moins de prison.Bon courage Marc

  • Mépuzin
    Mépuzin     

    Il est très difficile d'avoir un avis catégorique dans des cas comme celui-là ! Mais dire que l'acte n'était pas prémédité me semble pour le moins sujet à caution, car lorsque l'on repart chez soi à quelques kilomètres chercher une arme pour revenir ensuite il est difficile de croire à cette non préméditation
    et si l'on considère, qu'avec les remises de peine pour bonne conduite Marc risque fort de sortir bien avant la fin de sa peine, on peut penser qu'il serait bon que le procès en appel confirme le premier. Mais qui peut dire qu'il détient la bonne solution ?

Votre réponse
Postez un commentaire