Le 5 juillet dernier, le XV de France avait complètement explosé en test-match face à l’Australie (40-10). Imanol Harinordoquy y était… Le deuxième ligne de Biarritz ne souhaite pas connaître une telle mésaventure samedi sur le sol français.

 

Votre opinion

Postez un commentaire