Mis à jour le
Maxime Médard
 

Toujours plus basé sur les qualités physiques et athlétiques, le rugby moderne inquiète une partie du monde de l’ovalie. Philippe Saint-André, le sélectionneur des Bleus, souhaite une réflexion globale sur cette nouvelle donne.

 

Votre opinion

Postez un commentaire