Mis à jour le
Thierry Dusatoir et ses coéquipiers ont travaillé le physique cette semaine
 

Longtemps, l’équipe de France a pâti d’un déficit physique face aux meilleures nations parce que ses joueurs ne pouvaient pas passer suffisamment de temps ensemble. Après la Coupe du monde, le mois en commun sur ce Tournoi des VI Nations offre une nouvelle opportunité de travailler.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • ziram
    ziram     

    ..Morphologiquement parlant , nos avants n'ont rien à envier à leurs adversaires Anglo-Saxons; par contre, au plan individuel, leur force de pénétration et leur dynamisme ,balle en main,ne sont pas à la hauteur de ce que produisent nos adversaires! Hormis Picamoles, ils vont trop vite à terre,comme pour palier à un manque d'explosivité et s' offrent, ainsi,à tous les "tripatouillages" au sol dans lesquels Anglais et Irlandais sont passés maitres!!

Votre réponse
Postez un commentaire