Handré Pollard
 

Les Sud-Africains, victorieux de l’Angleterre (32-12) ce samedi à Yokohama (Japon), ont bâti leur troisième titre mondial sur une ultra-domination en mêlée. Pris dans l’étau des Springboks, les avants anglais n’ont jamais réussi à relever la tête. Et face au défi physique imposé par les hommes de Johan Erasmus, c’est tout le XV de la Rose, pourtant en démonstration depuis le début de la compétition, qui s’est délité.

 

Votre opinion

Postez un commentaire