Mis à jour le
Michalak n'a pas pu s'opposer au retour des Anglais
 

Entré à la 51e à la place de Lionel Beauxis, Frédéric Michalak n’est pas parvenu à endiguer le retour des Anglais dans le match. Comme en 2003, le demi d’ouverture voit donc les Bleus de nouveau se faire barrer la route de la finale par le XV de la Rose.

Votre opinion

Postez un commentaire