Touché à un genou lors de la défaite du Stade Français à Edimbourg (défaite des Parisiens 9-7) en H-Cup samedi, Dimitri Szwarzewski craignait le pire à deux semaines du début du tournoi des Six Nations. Finalement, les nouvelles sont bonnes.

 

Votre opinion

Postez un commentaire