Mis à jour le
Jonny Wilkinson
 

Bousculé par un Stade Français ambitieux et volontaire, le RC Toulonnais n’a dû son salut qu’à la botte de son ouvreur anglais Jonny Wilkinson (24-19). C'est la neuvième victoire en dix matchs de Top 14 pour le RCT.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Anamonder
    Anamonder     

    toujours et encore lui ^^ c'est pas toulon qui gagne c'est wilko

Votre réponse
Postez un commentaire