Maxime Médard
 

Malgré une superbe première mi-temps, le XV de France a été battu par des Gallois révoltés en seconde période (24-19). Malgré ce nouvel échec, Jefferson Poirot et Maxime Médard se voulaient étonnamment optimistes après la rencontre.

 

Votre opinion

Postez un commentaire