Depuis sa troisième place en Coupe du Monde à Lillehammer début décembre, Emmanuel Chedal figure en bonne place parmi les chances de médailles françaises aux Jeux Olympiques de Vancouver (du 12 au 28 février). Pourtant le jeune sauteur ne se projette pas encore vers le Canada.

 

Votre opinion

Postez un commentaire