RMC Sport

Clarey : « On s’est fait voler »

-

- - -

En tête de la descente de Val Gardena avant l’interruption puis l’annulation de la course, le Français Johan Clarey n’a pas digéré la décision des organisateurs. « Les conditions étaient irrégulières, a lâché Clarey au micro de RMC Sport. Comme il n’y avait pas les gros cadors devant. Ils ont préféré annuler. Ce n’était pas dangereux ! L'EDF s'est fait voler encore aujourd'hui. » Leader après 21 passages, Clarey devançait un autre français Adrien Théaux…