RMC Sport

Marchand-Arvier : « Je me sentais bien »

-

- - -

Vingtième du super-G disputé ce mardi matin lors des mondiaux de Garmisch, Marie Marchand-Arvier reconnait qu’il n’était pas possible d’accrocher une meilleure place aujourd’hui. « Ce matin je me sentais bien, j’ai descendu la piste en me faisant beaucoup secouer. Je n’ai aucun regret, j’ai tout donné. Ce n’était pas assez performant encore pour accrocher des meilleures places. Je n’ai pas envie de m’accabler là-dessus, le super-G c’est « one shot », on va ajuster encore plus pour la descente et appuyer plus fort sur les skis. »