RMC Sport

MMA: ce qu'il faut savoir du Bellator, qui débarque sur RMC Sport

A partir de ce vendredi, RMC Sport va diffuser en exclusivité sur le territoire français les combats du Bellator, l’une des principales organisations de MMA dans le monde. Présentation.

Une cage, des athlètes surentraînés, du spectacle, des KO, et parfois, à la fin, la ceinture tant convoitée. A partir de ce vendredi, le Bellator débarque sur les antennes de RMC Sport, en exclusivité en France. Une bonne nouvelle, forcément, pour les amateurs de sports de combat.

Le Bellator, c’est tout simplement avec l’UFC l’une des deux plus grosses organisations de MMA – les arts martiaux mixtes – dans le monde. Créée en 2008 en Californie, la structure organise depuis maintenant treize ans des combats à travers la planète, aux Etats-Unis, mais aussi en Europe (Irlande, Italie…) ou au Japon, certains ayant même eu lieu devant plus de 15.000 personnes.

>>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez en exclusivité des plus beaux combats de MMA

Kongo, "Pitbull", Bader, Nemkov et les autres

Comme n’importe quelle organisation de MMA, le Bellator possède ses propres champions et ses propres stars, dans différentes catégories de poids. Certains ont été aperçus à l’UFC par le passé, comme le poids lourd américain Ryan Bader, le poids moyen néerlandais Gegard Mousasi, ou la vedette brésilienne du MMA féminin Cris Cyborg, d’autres ont été "transférés" vers la structure concurrente. Et d’autres, enfin, sont des purs produits du Bellator, comme le golgoth russe Vadim Nemkov ou le Brésilien Patricio "Pitbull" Freire, double détenteur de la ceinture des plumes et des légers, qui combat justement la nuit prochaine contre Emmanuel Sanchez, en tête d’affiche du Bellator 255.

Côté français, on y trouve chez les lourds le vétéran Cheick Kongo, l’un des premiers représentants du MMA tricolore, mais aussi Yves Landu, Davy Gallon, Asael Adjoudj ou Lucie Bertaud.

Certains avaient eu l’occasion de combattre à Bercy le 10 octobre dernier, puisque le Bellator avait organisé à l’AccorHotels Arena le premier grand événement de MMA en France depuis la légalisation de la discipline. Coronavirus oblige, seules 1.000 personnes sur les 18.000 espérées avaient pu assister à la soirée. Mais le Bellator a promis, tôt ou tard, de revenir de l’Hexagone.

C.C.