RMC Sport

UFC: Gane admet "un peu de frustration" à son retour en France

Un peu plus de 24 heures après avoir manqué renverser le champion du monde en titre Francis Ngannou, qui a conservé sa ceinture des poids lourds de l’UFC, Ciryl Gane était déjà de retour sur le sol français. Frustré mais pas déçu, "Bon Gamin" est déterminé à revenir encore plus fort.

On l’avait quitté "désolé", dans la nuit de samedi à dimanche, après sa défaite face à Francis Ngannou. Surpris au sol par le champion du monde en titre, Ciryl Gane subissait lors de cet immense combat pour la ceinture des poids lourds de l’UFC sa première défaite en carrière, pour son onzième combat en UFC.

Tout juste revenu de Los Angeles, 24 heures après cet événement planétaire auquel vous avez pu assister sur RMC Sport, le Français de 31 ans a été accueilli à son retour en France par sa famille – sa fille et sa femme étaient présentes – et une cinquantaine de fans à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

>> Toutes les infos MMA en direct

"On sait sur quoi bosser. Place à l’entraînement"

L’occasion pour "Bon Gamin" de revenir un peu plus à froid sur sa défaite sur décision unanime des juges face au Camerounais Ngannou. "Je suis assez intelligent, j'ai toujours eu ça dans mes discours, peu importe le résultat tant que la performance y est, assure Gane au micro de RMC Sport. On aurait préféré sortir avec la ceinture, mais on n'est pas si déçu que ça. Il y a un peu de frustration, parce qu'on n’était pas loin d'avoir ce petit truc là."

"Mais bon, ça va me donner encore plus de hargne pour retourner bosser à la salle. On sait sur quoi bosser. Place à l’entraînement", a lâché dans un sourire le combattant français, visiblement loin d’être abattu. L’heure n’était donc déjà plus aux excuses pour Gane, déjà remonté et déterminé à se perfectionner sur son talon d’Achille, sa défense au sol. Avant une revanche entre les deux terreurs de l'octogone?

Romain Daveau, avec Romain Poujaud