RMC Sport

UFC: "J'ai envie de ramener l'UFC en France", affirme Gane qui attend désormais Ngannou

Ciryl Gane a dominé et battu Derrick Lewis par TKO dans la nuit de samedi à dimanche lors de l'UFC 265 à Houston. Premier Français détenteur d'une ceinture à l'UFC, le combattant de 31 ans attend désormais une opportunité face à Francis Ngannou ainsi qu'un combat en France.

Dana White lui réclamait une victoire significative depuis plusieurs mois. Ciryl Gane a exaucé les souhaits de son boss dans la nuit de samedi à dimanche lors de l’UFC 265 à Houston. Malgré un public acquis à la cause de son adversaire, le Français a dominé Derrick Lewis par TKO dès la troisième reprise. Invaincu en dix combats de MMA chez les pros, "Bon Gamin" a remporté le titre intérimaire des poids lourds et devient le premier tricolore détenteur d’une ceinture à l’UFC. Historique tout simplement.

"C’est un peu étrange, je suis très content. Je suis content d’avoir battu Derrick Lewis devant ses fans. Je me fais huer mais je suis avec vous les gars, a lâché le Français en direction des supporters de son rival sur RMC Sport 2. Je suis avec vous. Je suis content et j’ai la ceinture."

Gane a impressionné

Doté d’un style atypique, très mobile et parfois moins puncheur que ses rivaux de la catégorie reine, Ciryl Gane a maîtrisé à la perfection ce combat face à "The Black Beast" puis a savouré avec tout son clan dont son célèbre coach Fernand Lopez.

"Tout le monde connait mon plan de match et sait ce que je fais. Je suis capable de bouger mieux que personne dans ma catégorie, a poursuivi le Français de 31 ans. Quand j’ai passé mon coup de pied à la tête, tout mon staff me disait d’y aller et je l’ai fait."

>> L'UFC est en exclusivité sur RMC Sport

Relancé par la légende Daniel Cormier sur un éventuel combat face à Francis Ngannou pour le titre régulier des poids lourds de l’UFC, Ciryl Gane a fait dans la sobriété: "Je n’ai pas de message, on va y aller c’est tout."

Gane: "Le champion c’est Francis"

En exclusivité pour RMC Sport, Ciryl Gane a ensuite débriefé son duel face à Derrick Lewis, avec forcément sa fantastique ceinture de champion intérimaire. Un premier titre qui en appelle un autre en cas de victoire contre "The Predator" Ngannou.

"Derrick Lewis ce n’est pas quelqu’un qui travaille énormément et il a attend les contres, a analysé Ciryl Gane. […] J’ai un réel détachement avec tout ça (la ceinture intérimaire, ndlr). Je ne vais pas dire que je m’en fiche devant les caméras mais il y a encore des étapes après. Le chemin est long et ce n’est pas terminé. Mais c’est une ceinture mondiale et je peux être fier d’elle. Ce n’est pas du tout fini. On sait très bien que le champion c’est Francis et si je veux unifier les ceintures il faut que je combatte contre Francis et que je gagne."

Gane: "J’ai envie de ramener l’UFC en France"

Désormais champion intérimaire de l’UFC, Ciryl Gane est le challenger tout désigné pour le titre face à Francis Ngannou. Profitant de la légalisation du MMA en France et de la promesse de Dana White, "Bon Gamin" pourrait combattre dans l’hexagone. Et qui sait peut-être pour le titre face au Camerounais…

"Bien sûr, bien évidemment il y a aura cette confrontation (face à Ngannou). C’est la suite logique, a encore assuré Ciryl Gane. Maintenant où-est-ce que cela va se faire, je n’en ai aucune idée. Pour le MMA français, pour les fans et aussi pour les combattants français j’ai envie de ramener l’UFC en France. Of Course (sic)."

Il suffit de voir la réaction de l’actuel roi des poids lourds pour comprendre que ce duel face au Predator arrivera très vite. "Performance impressionnante de Gane, il est désormais mon prétendant légitime", a même écrit Francis Ngannou sur les réseaux sociaux.

En attendant sa chance face à Francis Ngannou, Ciryl Gane va pouvoir tranquillement rentrer en France et assister à la naissance de son deuxième enfant. Une pause en famille avant de s’attaquer au prochain défi de sa déjà très brillante carrière à l’UFC.

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport