Tout est question d’interprétation. Après le classement sans suite de la plainte de Richard Gasquet, les deux parties voient l’une et l’autre dans le très succinct communiqué du parquet de Paris des raisons de crier victoire.

 

Votre opinion

Postez un commentaire